Pages

mercredi 2 décembre 2009

Tapis Volant #12 : Du netbook au vieux book

#Informatique & LL : La bataille des netbooks

Ça ne vous aura pas échappé, mais les netbooks, ces petits PC portables, fleurissent en ce moment, que ce soit en cours ou dans les café disposant d' une connexion wifi. Mais savez-vous que c'est sur ce nouveau support que se joue peut-être l' avenir des systèmes d' exploitations ?

A l' origine, l' Eee PC 700

La firme Asus a été le véritable précurseur dans ce nouveau marché, en lançant le premier netbook, l' Eee PC 700 le 16 Octobre 2007. Une révolution à l' époque : un ordinateur portable petit, léger et pas cher, avec en prime un OS Linux, garantissant sa diffusion au plus grand nombre. Plusieurs fabricants ont emboité le pas à la firme de Taïwan, et ont sorti leur propre netbook. La machine était en marche. Mais très vite, le spectre de Microsoft s'est fait sentir, et petit à petit, la majeure partie des netbooks ont été équipé de ce bon vieux Windows XP.

Le challenge de Google

Alors que Microsoft préparait la sortie de Windows 7, Google inc. annonçait le 7 juillet dernier son nouveau coup. En effet, fier du succès de son navigateur Chrome, la firme californienne présentait son projet de système d' exploitation pour netbook, le Google Chrome OS. Il s' agira d' un OS basé sous Linux, dont l' interface graphique serait pensée par Google et laissant une large place aux applications en lignes de la firme. Bref, Google réinvente le netbook pour en faire un outil définitivement tourné vers le web. La première version de l' OS doit sortir de mois-ci, en bêta-test. En associant un grand nom au noyau Linux, de nouvelles possibilités peuvent être envisagées. Si l' essai est transformé par Google, de nombreuses firmes de software pourront (enfin) s' intéresser aux utilisateurs de Linux et proposer des programmes natifs pour l' OS au pingouin. Une future nouvelle donne ?

#Gaming Libre : Ah bon ? Y' a des jeux sous Linux !

Remarque récurrente des non initiés, la rumeur selon laquelle Linux n'est pas fait pour les gamers mérite un démenti. L' OS au pingouin peut, bien sûr faire tourner des jeux natifs, mais, ô surprise, de nombreux jeux Windows peuvent y fonctionner en toute simplicité ! Voilà de quoi satisfaire l' appétit du joueur averti que vous êtes...

Le DJL

Initié par le site jeuxlinux.fr et d'autres partenaires, le Dépôt des Jeux Linux (DJL) est l' équivalent libre de Steam sous Windows. Le principe est simple, un petit programme vous liste les différents jeux répertoriés, libres ou non, en version complète ou en démo qui tournent nativement sous Linux. Ces jeux sont répertoriés sur le site du DJL (fr.djl-linux.org), et une fonction du programme vous permet d' avoir un aperçu graphique du jeux, ainsi que sa description, la configuration minimum dont a besoin. Si le jeux plait, cliquez sur « installer », et le programme travaille tout seul : il télécharge le jeux souhaité et de l' installe via des scripts propres à chaque soft. Pour lancer le jeux, il suffit de cliquer dessus dans le programme. D' excellents titres sont disponibles dans le DJL, comme Frets on Fire et Urban Terror.

Play On Linux

Pour les gamers qui veulent aller plus loin sans se casser la tête, c'est à dire installer des jeux Windows sous Linux sans problèmes, il y a Play On Linux. Ce programme fonctionne de manière similaire au DJL, à la différence qu'il ne télécharge pas les jeux, vous devez les possédez au préalable soit en iso, soit en CD/DVD-Rom (bah oui, faut rester légal quand même !). Vous sélectionné dans la liste quel est le jeux que vous souhaitez installer, puis le programme va se procurer les fichiers DLL nécessaires pour le faire tourner, et préparer votre installation via Wine (un logiciel qui permet d'utiliser les logiciels Windows sous Linux). World of Warcraft et Call of Duty Modern Warfare 2 fonctionnent parfaitement ainsi !

#A la découverte de Rouen... Le Livre des Fontaines

Inconnu de nombreux rouennais, je vous emmène aujoud'hui à la découverte du Livre des Fontaines, le livre que les plus grandes villes d' Europe nous envient !

Réalisé en 1525 par Jacques Le Lieur, notaire-secrétaire du roi et conseiller de Rouen, le Livre des Fontaines est un des précieux trésors de la Bibliothèque Municipale. Ce parchemin, véritable témoignage de la ville durant la Renaissance décrit les ouvrages d' adduction d'eau des fontaines rouennaises.
Il reprend le parcours des 3 grandes sources, mais l' intérêt est aussi ailleurs : l'auteur a soigneusement dessiné les paysages naturels et architecturaux de l' époque, ce qui permet aux lecteurs de s'imaginer avec clarté dans les rues de l' époque.
Le Livre est composé de 3 plans dépliable, un pour chaque fontaine, et d' une Grande Vue de Rouen ou l' on voit une de la rive gauche une ville riche et prospère. Une exposition et une réédition l'ont fait redécouvrir aux rouennais en 2005.

Enregistrer un commentaire