Pages

mercredi 3 février 2010

Tapis Volant #14 : A la découverte de Rouen... Les Gares de Rouen

Lieu de rendez-vous prisé des amoureux éloignés, la gare de Rouen-Rive-Droite voit passer sous ses tunnels les trains qui circulent Amiens, Dieppe, Le Havre et Paris. Cet édifice de type « Art Nouveau » de 1928 n' a pas toujours été la seule gare de Rouen.

Avant l' actuel édifice de l' architecte Alphonse Dervaux, inauguré par le Président Doumergue, une autre gare fût érigée en 1847, la Gare Rue Verte. Cependant, la première gare rouennaise accueillant les liaisons avec Paris ne se trouvait pas rive droite, mais rive gauche, près de l' actuel quartier Saint-Sever, en 1941. Celle-ci a accueilli des voyageurs jusque dans les années 1980, elle ne sert plus aujourd'hui que pour le Sernam. Une autre gare était affectée au trafic entre Rouen et Amiens à partir de 1867, la gare de Rouen-Martainville, qui cessa de fonctionner dans les années 1930 et fût détruite en 1980. Une quatrième gare fût édifiée sur les quais rive gauche face au pont Boildieu à la fin du XIXème siècle, elle reliait Rouen à Orléans, et fût détruite à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. A son emplacement se trouve désormais la Cité Administrative.
Actuellement, la construction d'une nouvelle gare rive gauche est en projet. Sa construction devrait prendre fin en 2020, cependant, son emplacement n' est toujours pas clairement défini, même si la solution de redonner une nouvelle jeunesse à la Gare Saint-Sever semble la plus probable.

Enregistrer un commentaire