Pages

mercredi 3 février 2010

Tapis Volant #14 : OpenStreetMap

OpenStreetMap n'est pas un logiciel, mais une plateforme web collaborative de réalisation de cartes (mondiale, régionales, locales) libres, sous licence Creative Common. Ce projet britannique connait de nombreuses applications possibles.

Qu'est-ce qu' OSM ?

En 2004, Steve Coast fonde un nouvel outil d' échange cartographique libre sur la toile. Il part du constat suivant : la majeure partie des données cartographiques nationales subissent de lourdes restrictions quant à leur utilisation, bien que dans de nombreux pays, se sont les contribuables qui permettent de tels travaux. OSM permet à tout utilisateur, à la manière de Wikipédia, de créer et de modifier des fonds de cartes. Celles-ci sont consultables, tout comme Google Maps, via un simple navigateur web. De nombreux géographes amateurs et professionnels se sont intéressés à ce projet, le faisant grandir de jour en jour. Ainsi de nombreux pays sont désormais cartographié. OpenStreetMap dispose désormais de partenariats avec Yahoo! Maps, dont il peut utiliser les cartes comme base afin de les détailler, et GeoEye, l' entreprise qui travaille les images satellites pour Google Earth. Les applications de OSM sont nombreuses : on peut notamment les utiliser comme cartes pour les GPS Garmin. Mais OSM permet aussi une meilleure réactivité dans les gestion de crises.


OSM en Haïti

Lors du tremblement de terre qui a frappé Haïti le mois dernier, de nombreux cartographes du monde entier ses sont mobilisé afin de rendre compte au plus vite de la catastrophe. Ainsi, le plan de Port-au-Prince est devenu l' un des plus détaillé du projet. A la demande de l' ONU, le travail fait par la communauté a permis de repéré quels étaient les édifices abimées, de positionner correctement les postes de secours et de situer les camps de réfugiés. Bref, la souplesse du système à permis d' aider les organismes internationaux à agir avec une rapidité inégalée par les grandes institutions nationales de cartographie.

Enregistrer un commentaire