Pages

lundi 10 mai 2010

Tapis Volant #17 : La Chapelle du Lycée Corneille

A deux pas de l'Hôtel de Ville, dans la même rue que le Styx, point de rendez-vous favori des rédacteur du Tapis Volant, se trouve une magnifique façade à peine voilée par des échafaudages. La chapelle Corneille sera bientôt le futur Auditorium de la Région Haute-Normandie.

A l'instigation du cardinal Charles Ier de Bourbon, les frères de la Compagnie de Jésus investissent l'hôtel de Maulévrier pour y ouvrir le Collège Jésuite de Rouen en 1593. Cet établissement deviendra le Lycée Corneille, du nom d'un de ses plus illustres élèves, en 1872. La première pierre de la chapelle, construite au sud du collège, fût posée le 10 avril 1615 par Marie de Médicis. La construction de la nef, du transept et deux travées fut élevée en partie avec des pierres provenant de la déconstruction du Château Gaillard aux Andelys. La première messe y a été célébrée par l'archevêque François de Harlay en 1631, mais ce n'est qu' en 1704 qu'elle fut consacrée. La façade a été terminée au milieu du XVIIIe siècle. En 1908, La chapelle est classée à l'inventaire des Monuments Historiques. Désormais, elle n'est plus consacrée. Elle a servi pour de nombreux festivals régionaux. Fermée depuis une dizaine d'année, la Région y installe le futur Auditorium. Cependant, les travaux qui devaient être terminés en 2008 ont pris du retard. Les services concernés ont indiqué que le projet « est toujours à l’étude » tout en restant évasifs quant à son ouverture...

« Au fond quand on y pense, un type qui doit être vachement frustré, c'est le type qui a réalisé le plancher de la chapelle Sixtine... ». Geluck.

Enregistrer un commentaire