Pages

lundi 29 décembre 2008

Tapis Volant #3 : Deux pour le prix d' un !

Ce mois-ci ce ne sont pas un mais deux articles que je vous propose. Le premier fait partie de ma rubrique traditionnelle, Informatique et Logiciels Libres, et présente 3 logiciels libres de traitement de texte indispensable pour tout étudiant qui se respecte. Le second est une brêve que j' ai rédigée rapidement après le bouclage de ce numéro de Décembre, sur la venue de l' équipe de Ben et les mange-disques du Mouv' à Rouen. Bonne lecture !

Les bons plans de la bureautique Libre.

Ce mois-ci nous allons rentrer dans le vif du sujet : les logiciels indispensables pour tout étudiant qui se respecte. Des logiciels libres, performants, multi-plateformes et surtout... gratuits ! De plus en plus d’étudiants prennent leur cours directement sur leur ordinateur, ou les retapent au propre chez eux. Microsoft à d' ailleurs fait un geste pour les étudiants, en baissant considérablement le prix de sa suite Office, mais il faut quand même débourser 75 € pour pouvoir l'utiliser pleinement. Pourquoi donc dépenser ses économies alors que d’autres logiciels tout aussi performants font la même chose, voire mieux ?

OpenOffice.org 3

La suite bureautique la plus connue du monde du Libre est sans aucun doute celle développée par Sun Microsystems, OpenOffice. Extrêmement complète, elle nous propose un traitement de texte (Writer), un tableur (Calc), un logiciel de présentation (Impress), un logiciel de dessin vectoriel (Draw), un éditeur de page web et enfin un module de création et de gestion de bases de données (Base). Writer est l’équivalent de Word, Calc de Excel, Impress de Powerpoint... OpenOffice emploie son propre format de document, mais là où ça devient intéressant, c’est qu’elle permet aussi de consulter et modifier les documents sous formats Microsoft (Word, Excel, Powerpoint...), ce qui permet donc à tout utilisateur d'OpenOffice de pouvoir travailler avec des documents d'utilisateurs de Microsoft Office 2007 et antérieurs.
Ce qu'on aime dans OpenOffice est sa facilité d' utilisation, la possibilité de convertir un document en PDF simplement, son mode de saisie intuitive, son correcteur orthographique performant, les possibilités de présentations avec Impress... Depuis la version 3, OpenOffice intègre aussi un gestionnaire de greffons, un peu comme ce qui se fait avec l' explorateur web Firefox : ces greffons permettent de rajouter d' autres fonctionnalités à OpenOffice, comme la possibilité de modifier les documents PDF, ajouter du contenu Wikipédia directement dans un document... De plus ce gestionnaire de greffons met automatiquement à jour ces extensions.

AbiWord

AbiWord est un petit traitement de texte sans prétention. Moins performant qu'OpenOffice Writer, il permet néanmoins de créer des pages web, gérant le XHTML et le CSS. AbiWord permet également d'importer les documents Word, dispose d'un bon correcteur orthographique. Le petit plus est sa manière de présenter le choix des polices de caractères par un aperçu rapide dans une bulle distincte. L'intérêt d'AbiWord réside surtout dans sa légèreté, qui lui permet d'être démarré très rapidement, même sur un ordinateur disposant d'une faible configuration. De quoi redonner une nouvelle jeunesse à vos vieux coucous !


Scribus

Scribus est un logiciel de Publication Assistée par Ordinateur (PAO), à l'image de Microsoft Publisher ou QuarkXPress. Si vous voulez créer un journal pour votre association ou pour la fac, le convertir en PDF interactif et qu'en plus il soit exploitable par votre imprimeur, prêt à être flashé, ne cherchez pas plus loin, Scribus est fait pour vous.
Scribus permet en outre de lire les documents aux divers formats propriétaires d' Adobe Photoshop, ainsi que des documents OpenOffice Writer et Draw. Son utilisation est ultra simple : il suffit de positionner des blocs sur une page, ayant chacun une fonction différente (texte, image, photo...). Ces blocs sont facilement modifiables, la mise en page peut être affinée bloc à bloc au centième de millimètre près ! Vous pouvez en plus concevoir des modèles de maquettes facilement reproductibles. Scribus vous obéit au doigt et à l'œil.

Ça Mouv' à Rouen

Le 13 Octobre dernier apparaissait sur la bande FM rouennaise la fréquence musicale jeune de Radio France : le Mouv', sur le 95.8. Histoire de marquer le coup, Ben, l' animateur de la tranche 17h-20h, est venu au Vicomté le 19 novembre nous présenter ses manges-disques et ses buzzers. Au programme : émission en direct et en public, 3 heures d' antennes pour présenter la vie étudiante et la scène rouennaise à la France entière. De nombreux artistes made in Rouen sont venus interpréter quelques uns de leurs titres, parmi eux La Maison Tellier, qui a fait une reprise magistrale de Killing In The Name Of de Rage Against The Machine, également Maarten, Darko Fitzgerald, qui nous ont gratifiés de sons mélodiques et posés, et enfin Steeple Remove. Le reporter du Mouv' Philippe Randé était venu faire des repérages dans la ville au cents clochers une semaine auparavant, ainsi a-t-il pu nous offrir des chroniques de qualité concernant le 106, la future salle de spectacle dédiée à la scène rouennaise, ainsi que sur le groupe phare de la région, j' ai nommé les excellentissimes Tahiti 80, qui cartonnent partout dans le monde et qui continuent d' enregistrer leurs albums ici, à Rouen.
On peut dire que Ben et son équipe ont mis l' ambiance au Vicomté, une quarantaine de personne sont venus applaudir les prestations en direct des artistes. Entre news et blind test, l' actu et le son rouennais a été passé au crible, dépoussiérant l' image que Rouen se traîne depuis des années dans le reste de l' hexagone, à savoir une ville étudiante morte. L' arrivée du Mouv' à Rouen est une bonne chose pour la scène rouennaise, le potentiel est désormais là pour la vectoriser auprès du plus large publique. L' émission s' est terminée à 20 heures, laissant la place à Max et sa box, Ben et son équipe repartant pour les studios toulousains du Mouv'. Mais, promis, ils reviendront l' an prochain.


En bonus track, une petite vidéos retraçont cette fin d' après-midi au Vicomté...(Vidéo de DominoTV)





Enregistrer un commentaire