Pages

mercredi 3 mars 2010

Tapis Volant #15 : A la découverte de Rouen... L' Abbatiale Saint-Ouen

Les touristes qui visites Rouen se méprennent souvent. Non, ce n' est pas la cathédrale qui se trouve à côté de l' hôtel de ville, mais l' église de l' ancienne Abbaye de Saint-Ouen. Cet édifice religieux abrite désormais régulièrement des concerts et des expositions.

Vestige d' une des plus puissantes abbayes du Moyen-Âge, l' abbatiale Saint-Ouen est un des monuments incontournables de Rouen. Au détour d' une promenade dans les jardins de l' hôtel de ville, vous aurez peut-être l' occasion d' en franchir le portail latéral pour profiter d' un intérieur somptueux, de la lumière du soleil qui éclaire ses vitraux. Commencés en 750, ses travaux dureront plus de mille ans, sa façade sera achevée au XIXème siècle. Ceci explique donc l' intéressant mélange des styles qui composent son architecture : roman, gothique, néo-gothique, qui en font un bijoux du gothique flamboyant. L' abbatiale abrita la sépulture de Chilperic, Roi de France de 715 à 721. Le livre des Jurés de Saint-Ouen, un registre foncier, recensa 51 domaines ruraux répartis dans toute la Normandie appartenant au monastère, ce qui en faisait l' un des plus riches de France. Sur 21 de ces domaines se trouvaient un manoir, résidence de l' abbé en déplacement, et de ses représentants. Aujourd'hui l' abbatiale garde toute sa splendeur, même si la plupart des autres édifices composant le monastère, comme le cloitre et le scriptorium ont disparus. Le dortoir et le logis abbatial se trouvaient à la place de l'actuel Hôtel de Ville. Une partie du cloître est toujours visibles aux abords de la Place du Général de Gaulle.

Enregistrer un commentaire