Pages

mercredi 20 avril 2011

Tapis Volant #25 : À la découverte de Rouen... Les 24 heures motonautiques

Si Rouen est internationalement reconnue pour son Armada, une tout autre flottille participe chaque année à l'invasion humaine des bords de l'Ile Lacroix. Véritables Formules 1 de la Seine, de rapides vedettes s'affrontent dans cette compétition d'endurance.

Les 24 heures motonautiques, c'est avant tout une manifestation gratuite, conviviale, et d'ampleur internationale, qui accueille près de 400 000 visiteurs par ans. Initiée et organisée depuis 1964 par le Rouen Yacht Club, la course a lieu chaque année aux alentours du premier mai. Le principe est simple : de petits bateaux à moteur très rapide tournent sans discontinuer pendant une journée complète, soit 24 heures, autour de l'Ile Lacroix. Les vedettes sont classées en 3 catégories, et le vainqueur de chacune des classes est désigné en fonction du nombre de kilomètres parcourus par chaque équipage. Un équipage est composé de 3 pilotes, se relayant sans arrêt. L'équipage qui détient le record de kilomètres parcouru est Larue/Kabatski/Castelli qui en a effectué 3182 lors de l'édition 1993. Cette course est aussi l'occasion pour les constructeurs d'innover, Honda y a élaboré son moteur quatre-temps. Depuis 2009, de nombreux changements d'organisation ont été effectués pour des raisons écologiques, des normes drastiques en terme de bruit et d'usage du carburant ont été imposées aux écuries. Face au feu des critiques des élus écologistes voulant en terminer avec cet événement, le RYC s'est adapté. Malheureusement, l'édition de l'an passé fut dramatique. Un gendarme maritime qui escortait une péniche est mort, percuté par une vedette. Est-ce le glas pour la compétition ? Non. Cette année, la course aura bien lieu. Cependant, sous la pression des élus locaux, celle-ci est tronquée. Fini la session de nuit, la compétition aura lieu le 30 avril de 14 h à 20 h, et le 1er mai, de 10 h à 16 h. Les 24 heures ne font désormais plus 24 heures.


« C'est la différence d'opinion qui fait les courses de chevaux. » M.Twain.
Enregistrer un commentaire